Gynarchie : définition

Il s’agit d’un régime politique, économique et social où seules les femmes détiennent le pouvoir et où l’homme n’a pas son mot à dire. Il n’est qu’un pourvoyeur et un soumis. Les femmes sont toutes lesbiennes dans ce mode de société, et procréent pour avoir des enfants.

La gynocratie s’en rapproche mais dans ce type de régime, la domination est surtout politique.
Dans la gynarchie, les femmes sont dominantes dans tous les domaines.

Par définition, il ne peut pas y avoir de gynarchie sans gynocratie et même si les mères ne sont pas les plus importantes, elles ont néanmoins tous les pouvoirs.

Il est également religieux, car les femmes y donnent à ce pouvoir une légitimé donnée par une divinité puissante et naturelle. D’ailleurs, la dictatrice y est proclamée Déesse Suprême.

Elles justifient leur domination par l’idéologie selon laquelle la femme est supérieure à l’homme, et où ce dernier n’est qu’un animal, esclave de ses pulsions et indigne d’être au pouvoir, de recevoir un amour quelconque ou même d’être libre. En résumé, il tient le rôle de « virus », réduit à la fonction purement utilitaire. Les femmes accepteront néanmoins de satisfaire leurs besoins sexuels tant qu’elles resteront en position de contrôle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

2 + 12 =