La Comtesse au fouet joue de ses charmes pour soumettre son mari

Maria, très jeune, découvre sa nature en lisant des romans de Sader-Masoch. Dès lors, elle n’aura de cesse d’assouvir ses instincts de domination. Femme magnifique et attirante, elle joue de ses charmes pour soumettre celui qui devient son mari : le comte Carnoski. Ce vieil homme lui sert d’animal à fouetter quand sa fidèle femme de chambre, Émilienne, ne lui suffit plus. Après avoir été forcé de tuer un prétendant trop pressant, Hüne, Carnoski meurt peu à peu de mauvais traitements, laissant une fortune à son épouse. Toujours vierge et toujours aussi belle, la Carnoska prend pour esclave un autre homme faible, Yvanof, avec lequel elle voyage sur la Côte d’Azur puis en Italie… Un roman plein de rebondisse¬ments, mené avec brio, dans la Russie et la Méditerranée des années vingt. L’auteur : Sous différents patronymes, Mac Orlan écrivit toute une série d’ouvrages de flagellation, d’inspiration sadomasochiste (dont « Petite dactylo »), dont il semblerait que La « Comtesse au fouet » fasse partie.

Paru aux éditions La Musardine, format poche, 200 pages.

La Comtesse au fouet de Mac Orlan est disponible par correspondance et livraison gratuite ici :
http://www.sentimentmoderne.com/librairie/produit/la-comtesse-au-fouet/

 

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés