Cruelle Maîtresse

– Je vous en prie Maîtresse s’il vous plait laissez-moi lécher vos pieds.
– Mieux que ça lechepieds.
– Je vous en supplie, laissez la merde que je suis, avoir l’honneur de baiser vos magnifique pieds, Maîtresse.
– C’est mieux, embrasse mes pieds petite chienne.

Maîtresse Léa a carrément organisé un tournage dans son salon, je suis vêtue en esclave, masque de cuir qui cache mon visage mais laisse ma bouche libre, collier de chien, string cuir noir. Je suis à genoux Léa est debout elle porte son gode-ceinture, elle a les seins à l’air, son visage est caché par un masque et elle porte une perruque brune à la coupe carrée. J’embrasse ses pieds.
– Embrasse, ne lèche pas attention !
– Oui Maîtresse, à vos ordres.

C’est ma séance quotidienne, car Maîtresse Léa exige que je passe une fois par jour chez elle, je dois lui passer de la crème sur ces pieds la masser. Aujourd’hui elle veut faire un film elle veut montrer au monde comment elle m’a dressé.
– Allez arrête ça pervers, vas à ta place !
Ma place c’est accroupi sur une bite en plastique, j’écarte la ficelle du string et m’assois sur le gode posé au sol, c’est douloureux mais Maîtresse Léa me ferait plus mal si je ne le faisait pas. Maîtresse Léa explique face caméra comment elle me dresse depuis des mois comment je suis sa pute puis elle vient vers moi et me demande :
– Suce ma bite, chienne !
Et je suce ma Maîtresse comme la pute qu’elle a fait de moi elle se retire de ma bouche et appuie sur ma tête avec son pied, je m’enfonce sur le phallus plastifié rose.
– Lève toi petite pute, tu aimes trop ça, debout !
Je me lève, elle me baisse mon string et ma queue raide apparaît.
– Regardez la trique de ce soumis, plus je l’humilie, plus il bande c’est grave.
Elle bouge ma queue du bout des doigts.
– A quatre pattes, lechepieds !
Je m’exécute et elle s’assoit sur moi, elle continue de parler à la caméra :
– Il aime mes pieds, il adore que je l’encule d’ailleurs, il va vous faire voir comment il réclame son coup de bite n’est-ce pas salope ?
– Oui Maîtresse, baisez-moi s’il vous plait, prenez mon cul.

Elle me colle un gifle :
– Salope, tu vas mettre ton cul face à la caméra et te branler le fion donne-moi envie de te baiser !
Je me tourne et commence à me caresser le cul j’entre un doigt puis deux, je me doigte l’anus devant une caméra, quelle honte, mais je prends plaisirs a faire ça. M. Léa joue avec moi.
– Lèche tes doigts, me dit-elle et j’enfonce mes doigt dans ma bouche puis je recommence à me branler le cul.
Léa me donne une carotte et me dit :
– Bien au fond !
– Oui Maîtresse,
dis-je en enfonçant le légume dans mon trou de cul.
– Laisse-le là.
Maîtresse Léa enfonce son pied dans ma bouche :
– Lèche !
Et je lèche ses pieds, j’ai la carotte qui dépasse de mon cul et je lèche ses orteils. Après un moment de léchage, elle me met une laisse autour du cou. Elle attache le bout de la lasse dans un crochet dans le mur puis elle va chercher ses bottes de cuirs et elle me dit :
– Nettoie !
La camera est face à moi, j’ai très honte mais je sais que mon visage est caché donc je lèche les bottes de ma Maîtresse. La sonnette retentit est Maîtresse Léa va ouvrir, elle part avec la caméra, c’est une femme qui entre, elle porte des lunettes de soleil et je crois qu’elle aussi a une perruque mais blonde coupée au carré aussi, elle porte un imper beige et des chaussures en cuir rouge à lanières avec des hauts talons.
Les deux femmes font leur entrée dans le salon, Maîtresse Léa me libère et je dois lécher les talons de la dame blonde pendant que je lèche ses chaussures, elle retire son imper et est équipée d’un gode-ceinture, Les deux femme sont au-dessus de moi et je les suce comme dans un film de cul.
Maîtresse Léa me doigte le cul et commence à me baiser, je suce toujours, l’autre Maîtresse va et vient très vite dans mon anus et je gémis comme une chienne. L’autre s’agite dans ma bouche, elle change de place et c’est la blonde qui me ramone le fion pendant que je suce Maîtresse Léa. Après vingt minute de grosse enculade pour moi, Maîtresse Léa me fait mettre sur le dos, je bande et ma queue est droite Léa me baise, elle écarte mes jambes et s’enfonce dans mon cul La blonde s’assoit sur mon visage et lèche les seins de ma Maîtresse.
Pour finir Maîtresse Léa prend la place de la blonde et me pisse dans la bouche. La blonde filme en gros plan l’urine de ma Maîtresse qui tombe dans ma bouche.
– Ouvre bien la bouche ne laisse rien tomber !
J’ai du me branler face caméra pendant que la brune me faisait « une douche » de pisse.
– La vidéo est finie, vas te laver et casse-toi !

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

16 − quatre =