Je suis devenue une vraie soubrette mâle

Je suis marié depuis 6 ans j’ai toujours adoré les jeux de soumission.
Un jour j’ai contacté Maîtresse par Internet, elle m’a demandé beaucoup d’explications, je ne comprenais pas bien pourquoi, puis doucement je suis devenu accro à ses messages et désirs.
Rasage de mes parties intimes et l’anus, j’ai donc inventé une histoire de démangeaison pour mon épouse, qui à trouvé cela charmant et même agréable. Tout doucement l’interdiction de porter des slips et surtout l’obligation de lui parler nu sur internet. Je faisais cela tard quand ma femme dormait. Un jour malheureusement elle arriva dans le bureaux je coupais vite et lui dit que je récupérais du travaille en retard, mais elle vit mont état érectile. Et me demanda pourquoi j’étais nu,je lui répondit que comme il n’y avais personne je n’allais pas perdre mon temps.
Elle le demanda de monter coucher, ce que je fis mais avec une crainte, j’avais coupé la communication avec Maîtresse. Comment allait-elle réagir demain ?
Le lendemain j’attends donc la connexion de ma Maîtresse ce fut long et pas de réponse, je me sentait mal toute la journée j’avais eu peur de cela,le surlendemain j’était mal allais t’elle me répondre Maîtresse ma seul raison d’exister . J’ai toujours eu peur d’avouer mon penchant à mon réponse, je revient le soir je rentre chez moi, ma femme me dit je fait une lessive je me rappelle toujours de ce jour, donne moi tes vêtements et met ton peignoir le ton étais sec ,je lui dit que je n’en possède pas elle me répond et bien tu n’as qu’à mettre mon déshabiller et me voilà affublé d’un long peignoir de soie pour femme.
A un moment mon épouse s »approcha de moi et ouvrit le déshabillé (ce qui eu pour effet vous savez quoi) elle me dit :
« Pas terrible mais maintenant j’aime te voir sans poils et ici il ont un peu repoussé, vas te raser ! »
Mais que ce passe-t-il ? Le soir venus ma femme dit ont vas se coucher, mais il n’est que 7h30 réponse et alors je suis fatiguée. Je la suis j’espère pouvoir la toucher Maîtresse ne ma pas donner l’autorisation mais j’ai vraiment envie. Je monte et commence à la caresser, elle ne dit rien puis d’une fois NON je suis fatiguer, mon état était épouvantable elle s’endort et je descend vite sur Internet, Maîtresse est connectée je lui parle et elle me répond sa première décision est que je doit me caresser debout je commence et la honte de ma vie ma femme rentre dans la pièce. Elle me regarde sans rien dire je ne bouge plus j’ai mon sexe en main comme un imbécile. Puis elle dit continue, je ne bouge toujours pas elle prend le clavier et écrit comment allez vous Maîtresse, très bien Monique lui répond t’elle .je suis surpris puis un autre message arrive et dit obéit à ta femme larve. Et un cri dit continue esclave. Ma femme vient de me donner un ordre, puis elle dit viens me lécher à quatre pattes, je lui obéit complètement sous le choc pendant ce temps elle parlais a maîtresse. La elle m’explique que pendant mon absence elle avait vérifier mon ordinateur et pris contact avec maîtresse, le résultat fut qu’elle accepta ma soumission mais elle la voulais total. Je lui répondit que oui, elle me dit à partir de maintenant tu vas être à moi ta Maîtresse ta donner, si tu n’écoute pas je la prévient de suite, j’acceptais ses conditions, puis le choc tu ne me fera l’amour que quand je le veux, et j’ai tous les droit, je peut aller voir ailleurs tu na plus rien à dire ni réclamer, j’acceptais je deviens en quelques jour vraiment un esclave a mon épouse. La suite était vraiment fort, vaisselle, repassage, petit déjeuner aux lit, léchage de pied, et nudité complète à la maison.
La suite était vraiment forte, vaisselle, repassage, petit déjeuner aux lit, léchage de pied, et nudité complète à la maison. Je vivais un rêves, c’est vrai ma femme était très dur, elle contrôlait tout et trouvais toujours que quelque choses était mal fait, elle avait raison je ne suit pas toujours attentionné à ce que je fait. De plus Maîtresse la conseillait dans la façon de faire.
Je reconnaissais son style dans certaines choses. Ma femme adorait ce rôle et évidemment je ne l’avais jamais su, Maîtresse avais vu et l’avait décelé. Un jour ma femme me dit tu doit dès que tu rentre du travaille, venir me saluer directement nu tu à un emplacement pour tes vêtement dans le hall .Je pris l’habitude et puis une chose incroyable arriva, je rentre comme à mon habitude,me déshabille très vite et la rejoint pour la saluer,elle est la je veux faire marche arrière mais elle crie stop je n’ose plus bouger (elle avait pris l’habitude de me gifler ou de me frapper le postérieur à chaque désobéissance) je ne comprend pas dès quelle me donne un ordre je n’ose plus faire autrement que de l’écouter, mais la je suis gêné ,elle est la avec son amie d’enfance je mes mains devant mon sexe et elle crie « derrière le dos », je m’exécute. Son amie je la déteste elle m’a toujours critiquer de plus elle aime plus les femmes que les homme, la son amie me regarde et lui dit tu la bien dressé et elle répond :
« Oui, sers-nous à boire chienne »
Je demande ce qu’elles veulent boire et sert leurs cafés avec des petits biscuits, puis ma femme me dit :
« Je monte avec Isabelle (son amie) quand je t’appelle ou mon amie tu montes directement en attendant tu te mets à genoux devant les escaliers. Après un moment Isabelle crie et je monte je vois ma femme faire l’amour avec Isabelle je doit les regarder pendant plus d’une heures sans rien dire. Puis ma femme dit prépare le bain je le fait il prenne place dans la baignoire et je doit les laver puis les essuyer Isabelle rigole et ma femme aussi. Il rentre dans la chambre et la isabelle me dit, tu dois maintenant nous habiller et tous les jours tu devras habiller ta femme. Le regard de ma femme me trouble et je comprends que je dois dire oui.
Puis ma femme dit :
« Je ferai cela autant de fois que ça me plait avec une femme ou un home compris ? »
« Oui maîtresse »
Voilà je serai cocu et je dois regarder et servir en même temps. Seul dans la soirée ma femme me dit :
« écoute je veux une soumission totale, plus rien ne te seras épargné de plus tu vas me donner tes cartes de banques et tous l’argent liquide de ton portefeuille tu as compris »
Je réponds :
« Mais si j’ai be… »
Une gifle me tomba dessus avant le fin de la phrase, c’est moi qui décide ce que tu as besoin :
 » Oui Maîtresse »
Me voilà sous sa complète dépendance,plus rien je ne possède plus rien. Puis elle rajoute, tu ne peux plus aller aux toilette sans me le demander avec respect, je dis « oui » puis elle se lève et part et revient avec un cadeau, je le déballe et elle me dit :
« Content ? »
« Euh oui maîtresse mais c’est pourquoi »
Tu ne le vois pas c’est ta nouvelle assiette et ton verre, j’avais reçu un superbe ensemble en inox de gamelle pour chien, elle devront toujours être dans cette état de propreté.
« Oui maîtresse »
« Maintenant vas remplir la gamelle d’eau du robinet, là elle me dit c’est ta seul boisson autorisée. Plusieurs jours passe, je ne peux plus goûter à la nourriture que je prépare, je mange son reste du repas à quatre pattes, ma femme me fait des lavements réguliers et dilate mon anus de plus en plus fort. Elle m’humilie régulièrement, me bat, je devient complètement soumis, elle sort et rentre quand elle à envie, je doit l’attendre nu dans le hall une fois le travaille quelle ma donner fini. J’ai pris l’habitudes de voir son amie et de lui obéir également.
Un jour elle rentre avec un homme, je suis surpris je veux me lever mais je n’ose pas, là elle me dit :
« j’ai un cadeau pour toi, tu vas faire l’amour »
Heureux je suis heureux depuis le temps que je ne le fais plus, vas dans le salon, je m’y rends elle arrive avec l’homme, là elle dit :
« Avant tu vas le sucer et avaler ! »
L’intonation est tellement dur que je n’ose pas désobéir. Elle s’installe dans le salon et me regarde sucer cet homme; il finit par jouir dans ma bouche, j’hésite mais ma femme crie « avale ». Je le fis immédiatement, cela ne me plaisait pas, puis ma femme dit il va te pénétrer, c’est pour toi à partir de maintenant comme cela que tu fera l’amour, je subis cette ultime humiliation qui pour moi est terrible et le pire c’est que je n’ose plus me révolter.
Avant de partir l’homme donne 80 € à ma femme, la elle dit je te prostitue, il faut bien que tu serves à quelque chose, je suis rouge de honte et elle rajoute :
« J’ai fait l’amour avant de revenir avec un superbe mâle, j’ai encore un peu de sperme vient le chercher avec ta bouche tous de suite »
Je m’exécute, je lèche son sexe qui sent fort la relation.
Puis elle dit :
« C’est tout ce que tu auras de moi à partir de maintenant compris ? »
Je répondis « oui » très faiblement et pris une gifle.
« Plus fort putain, OUI MAITRESSE, voila tu à compris ? »
Me voila devenu soubrette -putain- bouche à sperme même un euro je ne possède plus je suis complètement sur sa dépendance et heureux de l’être.

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Un Commentaire

  1. Est ce une fiction ou une histoire vraie ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

trois + 1 =